Les différentes catégories de déchets collectés en déchèterie

Les piles doivent être déposées dans les bacs à piles en déchèterie. Elles peuvent également être déposées dans les bacs de collecte dans les mairies de: Banon, l’Hospitalet, Mane, la Rochegiron, Revest-du-Bion, Redortiers, Saumane, Sainte-Croix-à-Lauze, Simiane-la-Rotonde, Revest-des-Brousses, Oppedette, et Vachères, Saint Maime, Dauphin, Villemus, Saint Michel, Montjustin.

COREPILE est l’éco-organisme qui récupère nos piles: “créé en 2003 sous agrément d’État depuis 2010, avec un statut de société anonyme sans but lucratif. Corepile est chargé d’assurer la collecte et le recyclage des Piles & Accumulateurs Portables mis sur le marché, l’entreprise est aujourd’hui leader en France, avec 70 % de la collecte nationale et 70 000 tonnes recyclées depuis l’origine, soit le poids de 10 Tours Eiffel.”

RECYCLER SES PILES, C’EST UTILE ! Jusqu’à 80% des métaux contenus dans les piles et petites batteries sont extraits et réutilisés dans l’industrie.

 

QUE VEUT DIRE D.E.E.E ?

Les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (D.E.E.E) représentent tous les appareils électriques fonctionnant sur secteur, piles ou batterie. Depuis 2006, ils ne doivent plus être jetés à la poubelle puisqu’ils font l’objet d’une collecte sélective.

Aujourd’hui, les magasins ont l’obligation légale de reprendre vos anciens équipements : gratuitement sans obligation d’achat pour les petits appareils, à l’achat d’un équipement neuf pour les gros appareils et gratuitement lors de la livraison d’un nouvel appareil.

Je ramène mes appareils électriques hors d’usages en déchèterie, en magasin ou dans une association de l’économie sociale et solidaire.

4 GRANDES FAMILLES:

Les petits appareils : aspirateurs, cigarettes électroniques, téléphones, bouilloires, perceuses, etc.

Le gros électroménagers hors-froid : chauffe-eaux, cuisinières, fours, hottes aspirantes, lave linges, etc.

Le gros électroménagers froid : réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs, etc.

Les écrans : ordinateurs portables, tablettes, téléviseurs, téléphone, etc.

Un DEEE est un déchet d’équipement électrique et électronique. C’est un équipement hors d’usage qui fonctionne sur secteur ou bien avec des piles ou batteries. Il peut être ménager ou professionnel. Que dit la réglementation ? L’article R. 543-172. du Code de l’environnement définit les EEE (équipements électriques et électroniques) comme « les équipements fonctionnant grâce à des courants électriques ou à des champs électromagnétiques, ainsi que les équipements de production, de transfert et de mesure de ces courants et champs, conçus pour être utilisés à une tension ne dépassant pas 1 000 volts en courant alternatif et 1 500 volts en courant continu ». Le terme DEEE s’applique « aux équipements électriques et électroniques, et aux déchets qui en sont issus, y compris tous les composants, sous-ensembles et produits consommables faisant partie intégrante du produit au moment de la mise au rebut. » Des déchets qui peuvent encore servir Nous favorisons la réutilisation des appareils électriques. Nous fournissons à la fédération Envie, spécialiste du gros électroménager, des pièces détachées issus des DEEE que nous collectons. Ils rénovent ainsi des appareils. DEEE ménager ou professionnel ? Selon que le DEEE est ménager ou professionnel, les obligations réglementaires pour les fabricants / importateurs et les solutions de collecte pour les détenteurs ne sont pas les mêmes. Ces sont des déchets parfois très différents les uns des autres, ne nécessitant pas les mêmes moyens de collecte, de dépollution et de démantèlement. Pas toujours évident pour les professionnels de s’y retrouver. Voici de quoi y voir plus clair. Sont considérés comme professionnels les équipements qui du fait de leur nature sont destinés exclusivement à un usage professionnel. Tous les autres équipements électriques sont considérés comme ménagers. Exemples :
  • radiateur : bien qu’installé et déposé en général par des professionnels, cet équipement peut être utilisé par des particuliers comme par des professionnels. Et il est parfois impossible de différencier un radiateur équipant le domicile d’un particulier d’un radiateur équipant les locaux d’une entreprise. Il s’agit donc d’un équipement électrique ménager, quel que soit son utilisateur.
  • climatisation rooftopou échographe : ces deux équipements ne pouvant pas être utilisés par des particuliers, il s’agit d’équipements électriques professionnels.
  • lampes (ampoules à économie d’énergie, tubes fluorescents…): la réglementation prècise que toutes les lampes sont considérées comme des équipements ménagers, qu’elles soient destinées au marché grand public ou professionnel (cf. arrêté du 13/07/2006 modifié le 08/10/2014)

       

Les résultats de collecte pour les Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques de 2019 sont disponibles: ICI

RECYCLAGE DES AMPOULES USAGÉES: Toutes les types d’ampoules se recyclent dans des conteneurs spécifiques, mais elles ne se jettent pas dans la poubelle.

OÙ LES RAMENER ? Dans les déchèteries de la Communauté de Communes, à Banon, Mane ou Reillanne. Elles peuvent être rapportées dans les commerces qui vendent des ampoules : supermarchés, magasins de bricolage. Les ampoules sont acheminées par Recyclum vers un centre de regroupement ou directement vers un centre de recyclage.

QUE DEVIENNENT-ELLES ? Les ampoules sont acheminées par Recyclum vers un centre de regroupement ou directement vers un centre de recyclage.

4 GRANDES FAMILLES DE DECHETS DANGEREUX

Les déchets diffus spécifiques (DDS): les produits biocides, les produits phytosanitaires ménagers, les colles, les mastics, les peintures, les enduits, les solvants, les acides et alcools ménagers et les extincteurs.

Les déchets particuliers: les radiographies, les appareils contenant du mercure, les produits non identifiés, les piles et accumulateurs (sauf agricoles), les batteries, huile minérale et végétales et les déchets d’activité de soin.

Les déchets professionnels: certains déchets sont acceptés sous conditions. Regarder le règlement de la déchèterie.

Les déchets interdits en déchèterie: les déchets médicaux ou d’origine hospitalière, les médicaments, les produits radioactifs et les engins explosifs.

LE CONCEPT

Eco-mobilier est un eco-organisme à but non lucratif composé de 24 fabricants et distributeurs du secteur de l’ameublement. Depuis 2013, il offre une nouvelle vie aux meubles et matelas usagés.

En 2018, les déchèteries de Mane et de Reillanne se sont équipées de bennes Eco-mobilier, ainsi que la déchèterie de Banon en septembre 2020!

Grâce à cette action la Communauté de Communes Hautes Provence Pays de Banon a bénéficié de soutiens financiers dont le total s’élève à 11 957€ (Soutiens fixes par déchèterie : 3 266€ et soutien financier sur tonnage collecté séparément: 8 691€).

 

Eco TLC est une société privée, à but non lucratif, née de la volonté des metteurs en marché et créée en collaboration avec les acteurs de la filière pour proposer un cahier des charges adaptés aux besoins de la filière.

POUR VOUS EXPLIQUER CONCRÈTEMENT COMMENT FONCTIONNE ECO-TLC:

Perçoit les éco-contributions des metteurs en marché de textiles, linge de maison et chaussures;

Conventionne avec les opérateurs de tri et leur permet ainsi de pérenniser ou développer leur activité, favorise l’embauche, notamment des personnes en difficulté au regard de l’emploi;

Soutient les collectivités territoriales au titre des actions de communication pour sensibiliser les citoyens au tri des textiles d’habillement, linge de maison et chaussure;

Accompagne le développement de nouvelles débouchés pour les produits en sortie de tri en finançant des projets de R&D, sélectionnés annuellement;

Encourage le développement de produits éco-conçus.

La récupération est une solution solidaire et écologique, puisque c’est redonner une vie à vos meubles et objets dont vous ne vous servez plus, mais qui pourront servir à d’autres.

Il existe un “coin récupération” à la déchèterie de Banon où chacun peut se servir et déposer des objets propres et en bon état.

LA RÉDUCTION À LA SOURCE, ET SI ON APPORTAIT NOTRE AIDE DANS TOUT ÇA ?

Des petits gestes écocitoyens ne sont pas suffisants. Pour réduire efficacement le volume de nos poubelles, il convient également d’envisager une réduction des déchets à la source. Cela passe bien sur par une réelle volonté dans la conception des emballages, mais nos choix de consommation peuvent également influer.

QUELQUES ÉCOGESTES POUVANT CONTRIBUER À LA DIMINUTION DES DÉCHETS

  • Boire de l’eau du robinet, elle est contrôlée, économique (jusqu’à 100 fois moins cher que l’eau en bouteille) et n’a pas d’emballage
  • Acheter des yaourts avec des pots en verre
  • Choisir des produits en grand conditionnement ou rechargeable
  • Avant de jeter, se poser la question de la réutilisation : vente en brocante, don à une association, ou réparation

Ça vous tente d’essayer ?