Le projet EXO ECO : “Exoplanètes et écologie, le ciel et les étoiles patrimoine immatériel de l’Europe” est un projet de coopération transfrontalière européenne entre la France et l’Italie.

Il est né d’une similitude entre deux sites travaillant sur une thématique commune: la recherche d’exoplanètes (qui n’appartiennent pas au système solaire).

Une série de manifestations communes ont eu lieu de chaque côté de la frontière.

Sur le plan opérationnel, les principales réalisations concernent :

A Saint Barthélemy en Italie, les espaces publics, l’observatoire et le planétarium, notamment à travers : 

  • une modernisation de l’éclairage public, dans le but de réduire la consommation d’énergie et les pollutions lumineuses, afin d’obtenir le label Unesco Starlight Reserve.
  • Un élargissement et réaménagement de la zone destinée aux grands évènements.
  • Une restructuration du planétarium et de la salle de conférence pour les faire correspondre à la classe énergétique A, accompagnée d’un réaménagement spécifique pour accueillir de nouvelles activités.

A Saint-Michel l’Observatoire : 

  • une étude pour la construction d’un planétarium, portée par la Communauté de Communes,
  • le raccordement à la fibre optique entre le Centre d’Astronomie et le planétarium,
  • l’acquisition d’équipements techniques pour le planétarium

Lien vers le site européen du projet: https://www.interreg-alcotra.eu/fr/decouvrir-alcotra/les-projets-finances/exo-eco-exoplanetes-ecologie-le-ciel-et-les-etoiles-des-alpes