environnement : projet LIFE

La Communauté de Haute Provence a fait partie des deux collectivités en France à avoir été retenue au titre du programme européen LIFE+ en 2010 avec le Conseil Général de l’Essonne, pour son projet “CCHP envir challenges”.

L’Objectif principal de ce projet est de démontrer de nouvelles approches et méthodes liées aux déchets ménagers, au recyclage des déchets, aux économies d’énergies et à la qualité de l’eau et du sol.

Consultez le site Internet du projet LIFE.

Durée du projet :       5 ans – De septembre 2010 à décembre 2015
Coût du projet :         2 051 450 €
Financements obtenus : 609 300 € de l’Europe, 197 700 € du Conseil Général, 40 000 € de l’État (D.E.T.R)

LES PROJETS

Construction d’un bâtiment expérimental et démonstratif en matière d’économies d’énergies (de +/- 100 m²) avec :

– Circulation de l’air par géothermie grâce à un puits provençal
– Récupération des eaux pluviales
– Chaudière à bois
– Panneaux photovoltaïques pour la production d’énergie électrique
– Chauffe-eau solaire

Gestion environnement : la réorganisation de la collecte des ordures ménagères

Des points de collecte comprenant quatre colonnes semi-enterrées placées à proximité des lieux de passage obligé seront mis en place. L’Usage d’un véhicule approprié au vidage des colonnes doit permettre de limiter la fréquence des tournées.

Gestion environnement : La Construction d’une déchetterie

A côté des déchets encombrants, des déchets verts et des déchets traditionnels à être recyclés, cette structure permettra également :

– Le recyclage des déchets électroniques
– Le recyclage des déchets chimiques
– Le recyclage du bois de récupération

La collecte des huiles alimentaires usagées sera effectuées pour recyclage – Pas seulement les particuliers apporteront l’huile à la déchetterie mais elle sera également collectée auprès des restaurants, écoles, maisons de retraite…. Cette huile, une fois filtrée, servira de carburant de 2ème génération pour les véhicules de collecte.

Projet européen LIFE : Mise en conformité de 30 à 40 dispositifs d’Assainissement Non Collectif par phytoépuration

Il s’agit de participer aux financements de 30 à 40 mises en conformité de dispositifs d’assainissement non collectif, sur tout le territoire communautaire, en faveur des usagers qui optent pour le système de la phytoépuration.
Ce dispositif permet, par un système de filtres à écoulement vertical puis horizontal et des plantations spécifiques, de traiter les eaux brutes.